Knitwear design with a cozy elegance
close
Échantillon du dimanche : Rimu par Zealana
Blogue - Revue de fil - Tricot

Échantillon du dimanche : Rimu par Zealana

Ces jours-ci, je tricote avec un fil de luxe! Il s’appelle Rimu, par Zealana. Croyez-le ou nom, il est fait de laine d’opossum! Avec mon immense amour des animaux, les premières questions qui me viennent en tête quand je tricote des fibres animales sont « comment la fourrure est-elle prise du dos de la bête? », « est-ce que l’animal doit mourir pour donner sa fourrure? » et surtout « est-ce un produit éthique? » J’ai fait des recherches pour comprendre comment cette laine est faite et pour obtenir les réponses à mes questions. Alors pour le dire sans détour, oui, les opossums meurent, mais oui, c’est un produit éthique. Dans certaines régions de la Nouvelle Zélande, les opossums, qui ont été introduits à la fin du 19e siècle par des marchands de fourrure, sont une nuisance à l’échosystème. Il y en a trop, il mangent tout, et certaines espèces d’oiseaux natifs de la région sont présentement en situation critique à cause des opossums qui envahissent. Zealana est une compagnie pour qui l’échosystème est une priorité. Tout en contrôlant la population d’opossums, ils prélèvent leur fourrure afin d’en faire cette jolie laine. Les opossums sont si mignons et j’avoue que mon coeur est tristounet quand je me dis qu’ils doivent mourir, mais ma raison est plus forte que mon coeur – les actions éthiques sont parfois les plus difficiles à entreprendre mais elles sont aussi les plus importantes.

À propos de la laine… elle est délicieuse! Elle est faite à 60% de mérino extra-fin et à 40% de fourrure brossée d’opossum. Le résultat est très doux, très chaud, a un joli halo et tombe magnifiquement. J’ai tricoté un motif torsadé et la définition des mailles est parfaite, le tissu résultant est à fois dense et souple. Le fil est lavable en machine, et selon la dame au magasin de laine, il gagne en beauté et en douceur après chaque lavage. Je peux dire que ce fil est réellement luxueux, solide, bien fait, bien teint, le tout avec le plus grand soin. Parlant de teinture, le colori que j’ai choisi est un rouge profond un peu rosé. S’ils me demandaient mon avis, je l’appelerais « framboise », mais l’étiquette le nomme simplement « R11 ». En tricotant, j’ai remarqué quelques petits poils noirs très courts sortant un peu du mélange. Ils sont subtils, mais ils ajoutent une détail agréable à la couleur, comme si le fil était légèrement chiné. À propos du prix, eh bien, il faut se rappeler combien ce fil est luxueux! Je n’ai pas trouvé son prix de détail, mais il coûte entre 16 et 19$ US pour une balle de 50g sur toutes les boutiques en ligne que j’ai visitées. Par contre, à la boutique de laine près de chez moi, je l’ai trouvé pour 13.95$ CAD, ce qui est le meilleur prix que j’ai vu (et je crois que je vais retourner acheter tout ce qu’ils ont en stock!)

Si vous êtes prêts à investir 300$ et plus, je crois que ce fil ferait le chandail parfait. Je suis prête à gager qu’il durerait pratiquement toujours, sans faire de mousses, sans s’étirer, sans perdre sa forme et sans toutes les fatalités qui arrivent tous les jours aux chandails tricotés. Pour un budget laine un peu plus raisonnable, je trouve ce fil parfait pour toutes sortes d’accessoires – des bas chauds, des mitaines, des tuques, etc. Avec ma balle, j’ai décidé de faire un bandeau et même ma peau beaucoup trop sensible approuve l’idée! J’en ai fait mon bandeau officiel du printemps et je l’adore, mais j’ai franchement hâte de ne plus avoir à le porter!

Gabrielle Vézina headband


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM FEED

Follow on Instagram