Knitwear design with a cozy elegance
close

Châle Lumière du jour

Mon dernier modèlee est maintenant disponible! Deux nouveaux patrons en deux mois, je suis plutôt contente du rythme que j'arrive à garder, en considérant qu'être la maman d'Élizabeth est présentement ma principale activité, et aussi ma préférée. Créer de nouveaux patrons, c'est tout de même ma deuxième activité préférée, alors j'ai quelques modèles qui se préparent tranquillement et qui devraient être disponibles quand les journées plus fraîches reviendront. En attendant, le modèle que j'ai publié aujourd'hui est parfait pour les semaines ou, je l'espère, les mois d'été qu'il nous reste à déguster. Ce mois-ci, je fais équipe avec Yarn Crush! Ce patron sera inclus dans la boîte que leurs abonnés recevront, avec, entre autres, le superbe fil que j'ai utilisé pour le tricoter. Si vous ne connaissez pas Yarn Crush, je vous conseille d'aller faire un tour sur leur site... mais n'y allez pas si vous êtes comme moi un consommateur de laine compulsif, leurs abonnements sont mauvais pour les tricoteurs au régime!

Le châle Lumière du jour

Comme l'été est agréable, avec sa jolie lumière et ses douces brises qui justifient parfois le port d'un petit châle. Le châle Lumière du jour est idéal pour les journées d'été plus fraîches ou les soirées au clair de lune. Ce modèle n'utilise qu'un écheveau de fil et il combine des points de dentelle, des torsades et du point mousse. Il se tricote de long en large et il est facile à réaliser. Grâce à son court métrage, votre nouveau châle saura bien vite réchauffer vos épaules! Si vous préférez les plus grands châles, le patron est facile à adapter pour utiliser plus d'un écheveau et ainsi créer un châle assez grand pour bien s'emmitoufler. Vous le trouverez sur Ravelry, en français et en anglais, à bit.ly/daylightshawl [gallery link="file" columns="5" ids="2078,2077,2076,2075,2074,2073,2072,2071,2070,2069"]abc

Échantillon du dimanche : Rimu par Zealana

Ces jours-ci, je tricote avec un fil de luxe! Il s'appelle Rimu, par Zealana. Croyez-le ou nom, il est fait de laine d'opossum! Avec mon immense amour des animaux, les premières questions qui me viennent en tête quand je tricote des fibres animales sont "comment la fourrure est-elle prise du dos de la bête?", "est-ce que l'animal doit mourir pour donner sa fourrure?" et surtout "est-ce un produit éthique?" J'ai fait des recherches pour comprendre comment cette laine est faite et pour obtenir les réponses à mes questions. Alors pour le dire sans détour, oui, les opossums meurent, mais oui, c'est un produit éthique. Dans certaines régions de la Nouvelle Zélande, les opossums, qui ont été introduits à la fin du 19e siècle par des marchands de fourrure, sont une nuisance à l'échosystème. Il y en a trop, il mangent tout, et certaines espèces d'oiseaux natifs de la région sont présentement en situation critique à cause des opossums qui envahissent. Zealana est une compagnie pour qui l'échosystème est une priorité. Tout en contrôlant la population d'opossums, ils prélèvent leur fourrure afin d'en faire cette jolie laine. Les opossums sont si mignons et j'avoue que mon coeur est tristounet quand je me dis qu'ils doivent mourir, mais ma raison est plus forte que mon coeur - les actions éthiques sont parfois les plus difficiles à entreprendre mais elles sont aussi les plus importantes.

À propos de la laine... elle est délicieuse! Elle est faite à 60% de mérino extra-fin et à 40% de fourrure brossée d'opossum. Le résultat est très doux, très chaud, a un joli halo et tombe magnifiquement. J'ai tricoté un motif torsadé et la définition des mailles est parfaite, le tissu résultant est à fois dense et souple. Le fil est lavable en machine, et selon la dame au magasin de laine, il gagne en beauté et en douceur après chaque lavage. Je peux dire que ce fil est réellement luxueux, solide, bien fait, bien teint, le tout avec le plus grand soin. Parlant de teinture, le colori que j'ai choisi est un rouge profond un peu rosé. S'ils me demandaient mon avis, je l'appelerais "framboise", mais l'étiquette le nomme simplement "R11". En tricotant, j'ai remarqué quelques petits poils noirs très courts sortant un peu du mélange. Ils sont subtils, mais ils ajoutent une détail agréable à la couleur, comme si le fil était légèrement chiné. À propos du prix, eh bien, il faut se rappeler combien ce fil est luxueux! Je n'ai pas trouvé son prix de détail, mais il coûte entre 16 et 19$ US pour une balle de 50g sur toutes les boutiques en ligne que j'ai visitées. Par contre, à la boutique de laine près de chez moi, je l'ai trouvé pour 13.95$ CAD, ce qui est le meilleur prix que j'ai vu (et je crois que je vais retourner acheter tout ce qu'ils ont en stock!)

Si vous êtes prêts à investir 300$ et plus, je crois que ce fil ferait le chandail parfait. Je suis prête à gager qu'il durerait pratiquement toujours, sans faire de mousses, sans s'étirer, sans perdre sa forme et sans toutes les fatalités qui arrivent tous les jours aux chandails tricotés. Pour un budget laine un peu plus raisonnable, je trouve ce fil parfait pour toutes sortes d'accessoires - des bas chauds, des mitaines, des tuques, etc. Avec ma balle, j'ai décidé de faire un bandeau et même ma peau beaucoup trop sensible approuve l'idée! J'en ai fait mon bandeau officiel du printemps et je l'adore, mais j'ai franchement hâte de ne plus avoir à le porter!

Gabrielle Vézina headband

abc

Enchanted Knits maintenant disponible!

Il y a quelques mois j'ai écrit que certains de mes patrons seraient publiés dans des publications d'Interweave plus tard en 2014... et la première est maintenant disponible! C'est une édition spéciale nommée Enchanted Knits et je vous jure qu'elle est remplie de magnifiques modèles!  Je suis extrêmement et intensément surexcitée que ce patron soit publié dans cette revue pour quatre raisons : j'aime ce patron de tout mon coeur, c'est un de mes favoris ainsi que le châle Sylvania, tous les deux ont le même motif de feuilles; c'est mon premier modèle de veste qui passe au travers de toutes les étapes d'écriture, de tests et de publications; ce magazine est magnifique et le thème des comptes de fées m'a toujours inspirée; et le fait d'être publiée me comble de bonheur, je reçois des tonnes d'amour et de messages positifs et ça me donne une énorme poussée créative! Laissez-moi vous présenter la veste Sylvania!
[caption id="attachment_973" align="alignleft" width="333"]© Interweave © Interweave[/caption] [caption id="attachment_975" align="alignleft" width="317"]© Interweave © Interweave[/caption]
Je ne pourrais mieux décrire ce patron qu'en traduisant les mots d'Interweave, alors voici ce qui est écrit dans le magazine :
Faites comme les elfes, les dryades, satyres et autres habitants de la forêt avec ce cardigan. Un motif de larges feuilles et de nombreuses torsades prennent racine au bas de la veste, alors que le sombre motif lui donne un air mystérieux. Explorez votre propre côté sylvestre en travaillant ce modèle versatile qui prend forme comme par magie: tricoté de haut en bas, il est rejoint à l'aisselle et travaillé sans couture.
[caption id="attachment_974" align="aligncenter" width="538"]© Interweave © Interweave[/caption] Et voici quelques unes de mes propre photos. J'ai tricoté deux vestes, la rouges est le premier prototype et elle est un peu différente du patron officiel. J'adore les deux et je n'en peux plus d'attendre que la veste violette revienne à la maison, pour pouvoir la porter tous les jours! [gallery link="file" ids="983,984,985,986,987,988" orderby="rand"]  abc

INSTAGRAM FEED

Follow on Instagram